[Vidéo] Pourquoi ne pas vous comparer aux autres si vous souhaitez commencer à courir ?


Aujourd’hui, dans cette vidéo, j’explique pourquoi il ne faut pas se comparer aux autres si vous voulez vous lancer dans la course à pied et que chaque coureur a été débutant un jour ou l’autre dans sa vie ? Dans le fond, c’est vrai que l’on aime bien tout le temps se comparer à d’autres au lieu d’observer le travail que l’on a accompli sur soit-même. Bref, il y a un début pour tout pour commencer donc si vous souhaitez commencer à courir mais que vous avez un quelconque blocage ou complexe à l’intérieur de votre esprit, chassez-le car le plus important, c’est VOUS, pas les autres, on est d’accord, hein . ;)

Transcription texte de la vidéo :

Maxence Rigottier : Bonjour ici Maxence Rigottier et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de course à pied. Dans cette courte vidéo je voulais revenir sur une thématique que j’appellerais « pourquoi on a tous été débutants dans notre vie lorsque l’on court ? ».

Généralement, on m’écrit, ou j’entends des choses par rapport à la course à pied pour des gens qui aimeraient se lancer, qui ont des constructions mentales malheureusement pour courir. Les 3 principaux problèmes sont les suivants :

  1. Je suis trop vieux.
  2. Je suis trop gros.
  3. Je n’ai pas le temps.

Par exemple, concernant « je n’ai pas le temps », si vous avez un emploi du temps chargé, des enfants, un travail qui vous prend énormément de temps, d’autres loisirs, d’autres hobbys, et que la course à pied, c’est un autre loisir pour vous, vous pouvez soit par exemple courir le matin à 6h, 6h30, 7h, 7h30 ou courir le soir à 18h, 19h, 20h… C’est souvent un moment où vous avez probablement un peu de temps. L’idéal c’est de courir 2 fois par semaine au minimum. Et si vous n’avez vraiment pas le temps, ce qui est dommage pour vous, c’est d’essayer de courir au moins une fois parce que c’est mieux que rien, mais le strict minimum serait plus 2 fois par semaine. L’objectif est de vous dégager un petit créneau dans le faible temps que vous avez peut-être à consacrer à la course à pied.

Ensuite, concernant « je suis trop gros », si vous êtes en surcharge pondérale ou si vous êtes obèse, en toute honnêteté, je l’ai jamais été, donc je ne connais pas votre ressenti à 100% parce que quand on ne l’a pas été, qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas donner des conseils sur ce point. Le seul conseil que je pourrais vous donner, c’est d’attaquer en mixant de la marche et de la course. Alors plus c’est difficile pour vous, plus il faut faire de la marche et courir. Je vais vous donner un ordre d’idée. Par exemple, vous courez 1 minute, quand je dis « courez » vous trottinez pour pas dire que c’est de la marche, vous avancez un peu plus vite que la marche en trottinant. Vous faites 2 minutes marche, 1 minute course, 2 minutes marche… Vous faites ça par exemple pendant 30 minutes, et pendant plusieurs semaines jusqu’à ce que vous ayez plus de facilités. Si c’est trop facile pour vous, l’astuce à faire c’est d’augmenter le temps de course et de diminuer le temps de marche. Et à l’inverse, si c’est trop dur pour vous, vous diminuez le temps de course et augmentez le temps de marche. Lorsqu’on a des difficultés pour courir, il faut bien commencer un petit peu. Dites-vous bien que tout le monde a été débutant. Il faut bien commencer un jour ou l’autre. Et petit à petit votre corps, votre organisme va prendre en compte cet effort et vous allez avoir de plus en plus de facilités au niveau de la respiration, au niveau musculaire, au niveau de l’aisance de votre foulée… Ce n’est pas quelque chose qui va se faire en 20 minutes, mais au fil des semaines, avec un minimum de régularité, vous allez ressentir tous ces bienfaits.

Également, concernant « je suis trop vieux », puisque je suis jeune je ne sais pas exactement ce que veut dire être trop vieux. Mais ce qui est sûr, c’est que si vous êtes âgé de moins de 70 ans, il y a quand même de grandes chances que vous puissiez encore courir si vous êtes apte et si vous n’avez pas un quelconque handicap. Si vous avez 35 ans, 45 ans, 50 ans, dire je suis trop vieux c’est vraiment une excuse bidon. Il suffit juste de faire aussi l’astuce que j’ai évoquée juste avant, alterner marche et course.

Souvent, il y a beaucoup de personnes qui aimeraient courir soit pour perdre du poids, soit pour être plus en forme, pour avoir plus de condition physique. Dites-vous bien toujours la chose suivante : il vaut mieux faire des activités sportives plutôt que d’avoir le cul sur une chaise par exemple comme moi maintenant, ou le cul sur un canapé. L’activité sportive, ça a été prouvé scientifiquement par le passé, ça permet 1. d’éviter des maladies comme par exemple le diabète, le cholestérol… C’est ce qu’ont mes parents, clairement ce n’est pas ce que je souhaite avoir dans le futur. Et 2. ça permet aussi d’augmenter l’espérance de vie. Donc si vous avez toutes ces barrières mentales, c’est logique dans le fonds, on aime bien se comparer tout le temps aux autres en se disant « moi je ne peux pas courir 1h sans m’arrêter », « moi je ne peux pas faire un 10km en tant de temps »… Ne vous comparez à personne, comparez vous à vous-même. Vous regardez votre évolution au fil des semaines… C’est ça qui est dur à admettre en se disant « je suis un escargot, j’avance rien, je cours pas vite » parce qu’on se compare à des gens soit qui sont des champions de France, soit qui ont un niveau confirmé, soit qui ont un niveau intermédiaire, alors que c’est bidon. Il faut se comparer à soi-même et arrêter de se dire qu’on est débutant, de se trouver des excuses quelconques. Même le champion qui vous épate à la télé a été un jour ou l’autre débutant dans sa vie, comme vous. Peut-être pas avec les mêmes handicaps ou les mêmes difficultés au tout tout point de départ, mais pour arriver à un quelconque niveau, que ce soit intermédiaire, confirmé ou champion olympique, la personne s’est entraînée, elle a été patiente, régulière et surtout elle prend du plaisir. Ça la fait pas chier de courir tous les jours ou de courir une à deux fois par semaine si c’est votre objectif. C’est le message que je voulais faire passer aujourd’hui : ne vous comparez pas aux autres.

Si vous avez comme barrière dans votre tête « oui mais moi je suis trop vieux », « oui mais moi je suis trop gros », « oui mais moi j’ai pas le temps », « oui mais moi je suis un escargot », « oui mais moi j’avance rien »… il faut vraiment arrêter de penser à ça, arrêter de se comparer aux autres et démarrer la course à pied, démarrer en courant, en alternant marche et course, en fonction de vos attentes, de vos besoins, soit pour perdre du poids, soit pour améliorer vos performances, soit par exemple pour démarrer une 1ère compétition sur 10km, semi-marathon ou marathon…

Une dernière astuce aussi que j’ai oublié de vous évoquer si vous démarrez la course à pied et que le bitume c’est une surface qui est vraiment dure pour vous, pour vos genoux… soit si vous habitez la campagne ou vous êtes à proximité de forêts, de surfaces plus souples, essayez d’aller courir dans cet environnement, et si vous êtes en ville, vous n’avez pas trop le choix, essayez si vous le pouvez aussi de courir sur des tapis roulants. J’ai remarqué que le tapis roulant c’est ennuyeux, c’est chiant parce que le paysage est mobile, il ne change pas, vous regardez de manière fixe quelque chose et vous courez sur un tapis, donc c’est assez ennuyeux, on se fait quand même assez chier il faut le reconnaître. Mais ce qui est bien, c’est que ça permet surtout d’atténuer un petit peu vos genoux pour recevoir moins de chocs. Le côté du tapis va permettre d’avoir une surface plus souple que du bitume où c’est vraiment dur qui est plus néfaste pour les genoux. C’est des détails. Si vous pouvez mixer, bien évidemment tant mieux, mais si vous ne pouvez pas, ce n’est pas grave, il n’y a aucun problème. Une bonne paire de runnings de toute façon fera l’affaire pour vous.

Et vous ?

Courez-vous juste une fois par semaine pour vous faire plaisir ? Courez-vous 2,3,4…fois par semaine car vous préparez un compétition ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires juste en dessous. ;)

Share Button

Maxence Rigottier

Maxence Rigottier

    10 Commentaires

    •    Répondre

      Bonjour Maxence

      Cela un petit moment que je n’étais pas venu commenter tes articles, même si j’en consultais pas mal.

      Pour ma part, la c.a.p s’est stoppé depuis début avril, faute à une vilaine douleur au niveau du calcanéum qui est supportable quand je marche, mais devient vite insupportable dès que je cours.
      Bien sur, j’ai été consulter: médecin, radios,.. J’ai d’autres rendez-vous de prévus. En attendant, je suis sous anti-inflammatoire. Mais franchement, c’est pas le pied d’être obligé de tout stoppé, vivement la guérison.

      Du coup, je me suis mis au vtt, le talon ne travaille pas et j’y prend du plaisir aussi.

      @+

      Stéphane

      • Bonjour Stéphane,

        Tout d’abord, je te souhaite un excellent 10 km début septembre. C’est bien, je vois que tu fais parti des très nombreux lecteurs qui sont fidèles sur le blog et je t’en remercie. Cela fait plaisir à voir. Tu peux mixer VTT et Natation par exemple en attendant ta guérison complète.

        Bon rétablissement en tout cas. ;)

    •    Répondre

      Moi je cours à n'importe quel heure ! blonde , brune , rouquine ect lol

    •    Répondre

      Salut Max,

      Ton générique est très bien ,, mais un peu long. Attention aussi car ton pop up vient couper la vidéo et elle recommence au début .

      Je trouve aussi que le son risque de donner envie de stopper au bout d’un moment. Je crois que tu devrais investir dans une petite caméra de qualité car tu fait souvent des vidéos.

      Ton fond d’écran derrière ton texte n’est pas super non plus. Je trouve l’image belle mais en multiple ca fais pas très pro.

      Ce qui compte c’est le fond c’est sur et je trouve que tu l’as. Mais si tu veux passer à un niveau supérieur; Le succès est dans les détails

      bien à toi,

      • Salut Nicolas,

        En fait, j’ai une caméra Flipp mais on ne peut pas brancher de micro dessus car j’ai un micro. Et puisque je voyage pas mal, j’ai peur de casser une bonne caméra ou on peut brancher un micro alors que la caméra Flipp tient dans une simple poche de pantalon. Je vais éviter ce type de vidéos et faire plutôt des vidéos mixé avec du son MP3 ou le son est parfait.

        A très vite.

    •    Répondre

      Bonjour, moi je cours au moins 3 fois semaine, sauf en ete ou je fais du velo. Difficile de combiner les deux a travers la vie quotidienne.

      J'aime bien la nouvelle intro sauf peut etre trop long

      Merci pour vos conseils

      Doreen

      • Bonjour Doreen,

        Merci pour ton retour d’expérience. C’est vrai que le vélo, cela permet de varier avec la course à pied. Et lorsque tu reprends la course à pied après avoir fait que du vélo pendant tout l’été, qu’est-ce que tu ressens ? Plus de facilité dans ta foulée ?
        Au plaisir

    •    Répondre
      Philippe Barthélemy 14 juillet 2013 at 20 h 33 min

      Pour répondre à ta question concernant le générique de tes vidéos. Moi il me plait, mais je crois que se qui compte avant tout, c’est le contenu et il est varié et intéressant. Je pense par contre que tu pourrais essayer d’améliorer la qualité sonore, en atténuant l’effet de résonance type salle de bain. Je ne connais pas le matériel d’enregistrement que tu utilises. Tu devrais néanmoins je pense te rapprocher du micro, car ta voix est trop loin et trop diffuse.

      • Bonjour Philippe,

        Merci pour tes suggestions. Malheureusement, la caméra que j’ai, on ne peut pas brancher un micro dessus. Du coup, c’est le son par défaut de la caméra (son de moindre qualité, je suis d’accord avec toi et cela me fait une voix bizarre).
        Au plaisir pour la suite.

    Laissez un commentaire

    Envie de PARTICIPER à 1 STAGE COURSE à PIED au KENYA, ÉTHIOPIE, MAROC ?Cliquez ici