Courses, les pieds dans la neige !


S’il est bon de courir au printemps dans les sentiers, l’été sur la plage et l’automne en forêt, il peut être aussi très agréable de faire ses foulées en hiver. La saison est certes moins propice mais les sensations sont différentes. La course sur neige est de plus en plus appréciée des coureurs, plus ou moins expérimentés. Le Trail Blanc de Semnoz se tient par exemple chaque Février et réunit nombre de curieux et d’adeptes de sports d’hiver. La course à pied dans la neige est une discipline très physique, qui requière un certain entraînement et un équipement adapté. Les vêtements Jack Wolfskin sont adoptés par nombre de coureurs pour se protéger du froid. Vin chaud à la clé, ce type de compétition présente un véritable cocktail explosif et inoubliable. Son originalité attire de plus en plus de participants. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles sensations et de rester dans le mouvement, même en hiver.

Soyez attentifs aux conditions météo

courir-dans-la-neige

courir dans la neige © MONT AIGOUAL

Le problème principal de l’hiver reste les conditions climatiques qui sont beaucoup plus rudes et épuisantes. Si les températures deviennent négatives, il est conseillé de ne pas courir intensément en extérieur. Votre organisme, et notamment votre système respiratoire, pourrait prendre un sacré coup.   Optez pour des vêtements perméables à l’air – pour ne pas suffoquer – mais qui conservent tout de même la chaleur. Des sous-vêtements techniques et une veste Mammut préserveront votre buste de l’humidité. Concernant vos chaussures, veillez à les nettoyez systématiquement après avoir couru dans la neige. Utilisez un simple chiffon, retirez vos semelles si possible et introduisez-y du papier absorbant afin de récupérer les traces d’humidité.

Adapter son entraînement

Les soirées sont sombres et les matins, très humides. Il est ainsi difficile de trouver le moment idéal pour courir. Privilégiez l’entraînement en journée, lors de votre pause déjeuner par exemple ou juste après votre journée de boulot. Si la neige vient de tomber, offrez-vous une petite escapade à la tombée de la nuit, dans un lieu sûr. La neige fraîche offre une luminosité merveilleuse.

Si vous n’avez pas la foi de suivre un entraînement en extérieur, vous pouvez aussi continuer de vous exercer sur des tapis de course. Courir dans un centre de fitness vous évitera de vous sentir trop seul et vous permettra de maintenir votre rythme.

Variez entraînement en intérieur et en extérieur et vous deviendrez un coureur « toute étape », paré pour affronter les courses estivales.

Share Button

Envie de PARTICIPER à 1 STAGE COURSE à PIED au KENYA, ÉTHIOPIE, MAROC ?Cliquez ici