[Vidéo] Est-ce utile de faire un footing de décrassage ?


Après une compétition (5 km, 10 km, semi marathon…) ou un gros entrainement, doit-on faire un footing de décrassage ? La réponse dans la vidéo.

Est-ce utile de faire un footing de décrassage ?

Définition :

Qu’est-ce que c’est ?

  • Exercice de course relativement lente pour récupérer d’une course intense, violente…
  • Le terme décrassage évoque un véritable nettoyage des « muscles ».

A quoi sert le décrassage ?

Le «décrassage» a théoriquement pour mission de réduire les courbatures. Ces lésions correspondent à la destruction de fibres musculaires microscopiques. L’amortissement de chaque foulée ou de chaque réception de saut se révèle particulièrement toxique. Au cours de ce geste, les membres inférieurs se fléchissent.

Pourquoi et quand faire un footing de décrassage ?

Deux options sont envisageables !

Première option :

Pour éliminer au mieux l’acide lactique ou éviter les courbatures, le «décrassage» se déroule juste après votre compétition ! Je sais, on aime mieux manger du pain d’épices ou des oranges car on est fatigué mais quelques minutes après l’effort, c’est le moment idéal pour éviter les effets de l’acide lactique.

Un petit footing de 10 à 15 minutes très peu de temps après votre course est conseillé. Comme cela, l’acide lactique est réellement brûlé avant qu’il n’exerce ces effets toxiques. Quelques étirements doux sont envisageables … au chaud dans les vestiaires ou votre maison.

Seconde option :

De la natation, du vélo ou de l’aquagym le lendemain avant de reprendre votre entrainement. Les courbatures que l’on ressent le lendemain (et éventuellement le ou les jours suivants) ne viennent pas de l’acide lactique « déchets » qu’il faudrait éliminer, mais de la casse musculaire due aux chocs répétés. Le mieux à faire pour récupérer est donc de ne pas ajouter de traumatismes musculaires supplémentaires en reprenant la course trop rapidement.

Spécial pour les débutants !

Même si le décrassage du lendemain était utile, je ne le conseillerai pas à des coureurs de niveau faible au niveau moyen. La plupart du temps, la différence entre l’allure normale de footing et celle d’un footing de récupération est trop faible dans ce cas. Du coup, le footing de récupération est couru trop vite. Je conseille plutôt la seconde option, c’est-à-dire la marche, la natation ou le vélo, qui peuvent être pratiqués plus sûrement à intensité modérée.

Conclusion :

Faire un footing léger dans les minutes qui suivent l’arrivée d’une compétition ou la fin d’une séance violente a un intérêt pour accélérer la récupération.

Et vous ?

Faites-vous un footing de décrassage après une compétition ou un violent entraînement ? Laissez-moi votre réponse dans les commentaires du blog juste en-dessous.

Share Button

Maxence Rigottier

Maxence Rigottier

    7 Commentaires

    •    Répondre

      Merci de ces conseils :-D j' apprécie le tout de votre site :-) bonne continuité !

    •    Répondre

      Je suis assidue aux footings de récupérations aprés l’entrainement mais j’ai tendence à les oublier aprés les compétitions. C’est plutôt piscine le lendemain.
      Les étirements, c’est plusieurs heures aprés l’effort.
      Aprés la prochaine compet, je vais tester le footing de décrassage..
      Faut juste que je trouve un pense-bête pour pas le zapper !

      Bonne route à tous..

    •    Répondre

      pour moi le décrassage :

      c’est 10/15min après course en compétition et 20kms de vélo le lendemain puis repos le surlendemain
      comme cela j’assure une bonne récupération

      et bien sur toujours une récupération de 15min après séance de fractionné

      Sportivement,

    •    Répondre

      slt maxence

      aprés chaque entrainement type fractionné, seuil,vitesse etc récup 10mn allure1.mais c’est vrai qu’aprés une compet, je n’y pense pas plutot préssé d’allé au ravito!mais dés la prochaine course hop 10mn.

      sportivement stéph

    •    Répondre

      Bonjour,
      Merci pour les explications! en tout cas c’est vraiment utile après une épreuve éreintante. Un peu de marche à pied est un excellent moyen pour récupérer aussi.

    Laissez un commentaire

    Envie de PARTICIPER à 1 STAGE COURSE à PIED au KENYA, ÉTHIOPIE, MAROC ?Cliquez ici