Pied creux VS pied plat : qui est le plus fort ?


Note importante : Cet article est un article invite de Jean-Marc du blog Testeurs Outddor 

Souvent décriés, souvent mis en avant pour des pathologies, le pied creux et le pied plat n’ont pas toujours une bonne réputation. Ils ont cela au moins en commun. Mais qu’en est-il pour le coureur (ou coureuse) à pied ? Est-ce vraiment un handicap ? Si oui, comment y remédier ?

Commençons notre tour d’horizon par le pied plat.

Pied plat = pied de champion ?

Lorsque j’étais en âge d’effectuer mon service militaire (mon dieu, cela ne me rajeunit pas !), dans les années 1990, j’ai vu plusieurs jeunes se faire réformer à cause des pieds plats. Cette règle fut abrogée en 1995.

Ce qui fait sourire, c’est que d’un côté, le pied plat est discriminé et d’un autre côté, les coureurs africains qui enchaînent les victoires dans les grandes compétitions internationales ont des pieds… plats ! L’enfant a aussi le pied plat. Mais en utilisant des chaussures dès son plus jeune âge, son pied va se creuser. Néanmoins, certains considèrent que si le pied est plat chez l’enfant, c’est que cela est dû à un problème musculaire ou ligamentaire.

Le pied plat se caractérise par un effondrement de la voûte plantaire, ce qui entraîne que toute la surface de votre pied (ou pratiquement toute) est en contact avec le sol. Il est aussi appelé pied valgus. Lors de la marche ou de la course à pied, le talon sera plus sollicité, pouvant causer courbatures et gênes diverses. Si la douleur est trop importante, cela peut aller jusqu’à la pose d’un plâtre, voire jusqu’à une opération!

anatomy of the foot

Vous venez de le voir plus haut, le pied plat est un pied de champion, mais présente aussi quelques contraintes à connaître. En fait, c’est mécanique, plus la surface d’appui au sol est importante, plus la fatigue engendrée par l’effort physique sera grande. Un sol dur comme le macadam lui permet encore de bien rebondir, mais sur des surfaces plus souples (herbe, terre, sentiers), l’effort demandé sera plus grand pour maintenir une certaine dynamique sportive. Pour le coureur à pied plat, si par exemple il court sur une section sablonneuse (un bord de mer), il devra fournir plus d’efforts pour garder le rythme.

Il faut également souligner que la répétition des chocs engendrée par la course à pied vous fatiguera plus vite, et donc que vous devez être vigilant si vous aimez les distances longues, comme le marathon ou l’ultra trail.

Si vous avez les pieds plats, deux solutions s’offrent à vous : une rééducation avec des exercices ciblés (marche sur l’avant du pied) ou bien le port de semelles orthopédiques. L’idéal est de consulter un podologue du sport si vous vous trouvez dans ce cas là.

Pied creux = danger ?

Vous l’aurez deviné, le pied creux est à l’inverse du pied plat, du moins, dans la constatation de la pathologie. Effectivement, le pied creux se caractérise par un aspect cambré. Selon les degrés de la cambrure, la surface au sol est réduite, et du coup, cela entraîne une instabilité de votre corps.

Si vous courez sur le macadam ou sur des sentiers à surface régulière, vous ne serez pas gêné. Néanmoins, votre pied étant plus rigide qu’un pied normal, courir sur macadam ne sera pas de tout repos pour vos articulations, muscles et ligaments. Par contre, là où vous devez faire très attention, si vous empruntez des chemins très irréguliers et aux obstacles nombreux : racines, trous, pentes raides, rochers et cailloux, devers…

Je vous rassure, cela n’est pas une raison pour arrêter la pratique d’une activité physique devenue très à la mode : le trail.

Women Foot steppingIl est certain que vous devrez prendre quelques précautions néanmoins : par exemple, vous devrez éviter de trop flâner en courant. Au contraire, vous devrez plus vous concentrer en regardant les chemins et en essayant d’anticiper les difficultés à venir.

La visite chez un podologue sportif est un passage quasi obligé pour toute personne ayant un pied creux. Il faut corriger cette instabilité pour réduire les risques de chutes. Les semelles orthopédiques vous permettront d’atténuer ces défauts en vous proposant une plus grande surface d’appui. Ainsi mieux équilibré, votre corps souffrira également moins des impacts de vos foulées de coureur (ou coureuse).

Sur mon blog Testeurs Outdoor, vous retrouverez d’autres conseils et un guide gratuit à télécharger pour bien choisir les chaussures de running.

Et vous ?

Avez vous déjà fait attention à la forme de vos pieds ? Regardez les maintenant !

Et dites moi si vous pensez qu’ils sont creux, plats ou normaux dans les commentaires juste en dessous ? ;)

Share Button

Maxence Rigottier

Maxence Rigottier

    6 Commentaires

    •    Répondre

      Bonjour,j’ai le pied creux et je commence a avoirtrès mal sous la voute plantaire,il faut vraiment que j’aille voir un podologue car maintenant j’essaie de courir par la pointe des pied et là je suis plus a l’aise. Je coure seul donc je me test sur different point,comme les bras un peut moin haut et ma foulée, c’est super votre blog avec de bon conseil.merci.

    •    Répondre

      j ai les pieds plats aussi j ai mal apres une longue marche

    •    Répondre

      Je n avais aucun problème je courais et je jouais au basket ball excessivement même mais mon pied plat ne m a jamais causé de gêne particulière jusqu’à il y a quelques mois. Après une longue rupture avec le sport (2 années ) je viens de reprendre mais courir et même marché deviens douloureux après une dizaine de minutes. J’ai acheté des baskets pro (brooks) croyant que ça allait soulager un peu mais pieds mais de pire en pire. J ai 36 ans. Je vais voir un rhumatologue podologue dans quelques jours. J aime courir à la forest gump et ce problème qui est survenu sans préavis (ou peut être avec un préavis que j ai ignoré) est devenu handicapant. Voilà je voulais partager ça pour que vous réagissez le plutôt possible si vous avez un pied plat. Ça va vous causer préjudice et dégrader la qualité de votre vie alors qu il y a des solutions qui peuvent vous épargner les éventuels problèmes dans un future qui est probablement proche

    •    Répondre

      Je court depuis de nombreuses années en club amateur, je suis 3eme de mon club actuellement, mais détiens le record de celui-ci, je viens de remarquer que j’ai les pieds plats lol.
      Perso aucun problème de douleur pour le moment(29 ans)

    •    Répondre

      Faux pied plat = fausse champoionne? :-)
      Merci pour l’article.

    Laissez un commentaire

    Envie de PARTICIPER à 1 STAGE COURSE à PIED au KENYA, ÉTHIOPIE, MAROC ?Cliquez ici