Présentation de la COURSE “LA FRANCE en COURANT”


Transcription – Présentation de la France en courant :

Dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble la France en courant. Ici, Maxence Rigottier du site blog-course-a-pied.com Aujourd’hui, je vais vous présenter la compétition la France en courant. Là juste derrière moi, vous voyez les différents podiums. On vient de terminer la compétition. Je vais vous expliquer tout ça en détail.

Juste avant que je vous explique tout ça dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous, ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos.Pour en revenir à cette compétition, vous vous demandez peut-être, merci Maxence, mais qu’est ce que c’est ?

Qu’est-ce que ça peut bien être la France en courant ?

Tout d’abord, c’est une compétition de 2500 kms. Il y a 14 étapes de 200kms par jour. Chaque équipe est composée de 8 coureurs. Vous avez 7 coureurs + au moins une féminine. Ça peut être 2 ou 3, mais au moins une coureuse féminine et 7 coureurs pour avoir une équipe de 8. Vous pouvez avoir 2 remplaçants si vous avez annoncé avant le départ que telle ou telle personne va venir pour courir.

Donc ça, c’est la première chose : 2500, 2600 kms la France en courant. Cette année, en 2015, on est parti des Epesses dans le Puy du Fou pour arriver comme tous les ans à Bernay. Pour ma part, c’était la première édition. Je vais revenir sur tout cela dans la vidéo.

Pour en revenir au déroulement de la compétition, ça a lieu tous les ans pendant la deuxième quinzaine de juillet. Entre le 15 et 31 juillet, chaque année, vous avez les 14 étapes + un prologue.

Comment ça se passe concrètement ?

Si vous rejoignez une équipe de 8 coureurs – vous voyez juste en dessous qu’ils ferment les lieux parce que c’est la fin, on va aller prendre un apéro, les podiums ont été réalisés – sur cette équipe de 8 coureurs, vous allez avoir deux camions de 4 coureurs. Il va y avoir un départ à 3 heures du matin, et ensuite vous courez par exemple le matin, souvent l’étape est divisée en deux demi-étapes : il y a une première demi-étape de 100kms le matin. Vous démarrez à 3 heures du matin et la deuxième équipe va prendre le relais vers 7 heures du matin. Ça, c’est la première chose.

Si par exemple, si vous avez 100 kms, la première demi-équipe de 4 coureurs va réaliser 50 kms et la deuxième demi-équipe de votre équipe de 4 coureurs va également réaliser 50 kms. C’est divisé comme ça.

Après, concernant les kilomètres, vous pouvez les partager en relais. Chaque relais doit au minimum d’être au moins de 1000 m, donc au moins 1 km. Vous pouvez très bien faire un relais de 1 km, 2kms, 3kms, 5kms, 10kms, etc. avec un maximum de 40kms par jour.

Et ensuite, vous avez une deuxième demi-étape. Comme je vous l’ai dit au début de cette vidéo, la majorité des étapes sont comprises entre 185 et 195 kms. Vous avez donc grosso modo 200kms. Si vous avez fait 100kms le matin, vous avez encore 90 l’après-midi. Et souvent, la première équipe qui a couru à 3 heures du matin va recourir vers 11 h 30 du matin et la deuxième équipe qui a couru à 7 heures va recourir vers 14 heures ou 14 heures 30 ou 15 heures, suivant le nombre de kilomètres.

Pour vous donner un ordre d’idées, si vous faites la France en courant, vous allez réaliser entre 22 et 28kms par jour, en fonction de l’équipe qui vous avez. S’il y a des blessés, évidemment il va falloir compenser les kilomètres de quelqu’un qui n’a pas pu les réaliser. C’est à partir de ce moment-là que vous pouvez assez facilement réaliser 30kms.

Concernant la stratégie de course si un jour vous faites la France en courant, c’est important de faire des relais de 1, 2 ou 3 kms. C’est quasiment ce que réalise l’intégralité des équipes pour pouvoir aller vite. Pour vous donner un ordre d’idées, moi concernant les 14 étapes, j’ai 9 étapes à 14kms/h de moyenne, entre 14-15 kms/h de moyenne, et j’ai réalisé également une étape où je n’ai pas couru parce que je m’étais fait une petite élongation et les 2-3 dernières étapes, j’étais 13-14 kms/h parce que la fatigue commençait à se faire sentir.

Vous allez assez facilement avoir de la fatigue à partir de la deuxième semaine pour plusieurs raisons.

La première chose, c’est le manque de sommeil. J’ai oublié de l’évoquer au début de cette vidéo, mais si vous faites partie du premier départ, vous allez vous lever vers 2 h 15 du matin. Donc c’est extrêmement trash, vous le ressentez assez facilement. Et si vous êtes la deuxième équipe, vous allez vous lever entre 5 h et 6 h du matin. Pareil, c’est assez trash.

Et c’est extrêmement difficile avec le podium, le repas, avec les kinés, avec le podologue de dormir avant 21 h 30-22 h. Je vous laisse imaginer, vous avez un jour sur deux où vous allez dormir entre 4 et 5 heures et vous allez avoir un jour sur deux où vous allez dormir 7 heures. C’est extrêmement usant sur le plan du sommeil parce qu’assez rapidement, on est là : waouh on n’en peut plus, on a les yeux qui se plissent, on a les pieds crispés, un peu de tension.

Concernant les soins, j’ai d’excellentes nouvelles. Comme dans pas mal de compétitions, si vous avez l’habitude de courir, vous avez un médecin, un kinésithérapeute, un podologue ou encore des réflexologues. Là, cette année, pour vous donner un ordre d’idées, il y avait deux podologues, un kiné, et une réflexologue. Si vous ne savez pas ce que c’est une réflexologue, j’avais fait une interview avec Manolita qui était la réflexologue de la France en courant. C’est tout simplement pour masser les pieds et les mains. Vous allez voir que ça fait vraiment un bien fou. Moi, j’allais voir le kiné pour me faire masser, les podologues parce que j’ai eu quelques ampoules comme la majorité des coureurs et j’allais aussi tous les soirs la réflexologue pour me faire masser les pieds.

Le plan du sommeil, je viens de l’évoquer. Ensuite, pour le plan du kilométrage, si vous faites pas mal d’étirements, ce que je vous conseille de faire ou encore de la récupération, vous allez pouvoir enchaîner assez facilement les 20-25 kms par jour.

Comment ça se déroule ?

Comme je l’évoquais aussi au début de cette vidéo, vous allez courir grosso modo 15kms le matin et 10kms l’après-midi. Les deux demi-étapes sont un peu différentes, c’est-à-dire que vous avez la grosse partie le matin et la plus petite partie l’après-midi.

Quand vous êtes frais, vous allez pouvoir enchaîner les 15kms, donc ça peut être aussi bien 5 relais de 3000 mètres, vous pouvez aussi bien faire 15 relais de 1000 mètres ou aussi bien mixer entre des 1000 mètres, des 2000 mètres, des 3000 mètres, des 4000 mètres, des 5000 mètres. Moi, j’ai fait un relais une journée, un 15kms d’un coup. Bref, c’est au choix. Comme je l’ai évoqué également, vous avez un relais minimum d’un kilomètre, vous ne pouvez pas faire moins, et ensuite vous ne pouvez pas faire plus de 40kms par jour. Ce sont les deux règles. Après, si vous voulez courir 2000m ou 10kms ou encore plus, là il n’y a strictement aucun problème. Un autre point que vous vous posez certainement :

Quelle était l’alimentation pour pouvoir courir tous ces kilomètres chaque jour sans avoir de blessure ?

L’alimentation est un gros frein pour beaucoup de personnes parce qu’on a mangé très peu de fruits et légumes et comme beaucoup de coureurs, j’ai trouvé que l’alimentation était assez difficile parce que si vous mangez bio, depuis votre potager comme moi ou encore si vous faites un peu attention à ça, quand vous vous remplissez de pain d’épices, ou de brioches, de confiture, de beurre, de café, etc. et que vous n’avez pas l’habitude, ça fait un petit choc. Donc forcément vous avez de temps en temps la chiasse, c’est logique. Et vous avez aussi de temps en temps mal au ventre. Ça, c’est vraiment un point à prendre en considération quand vous faites cette compétition. Si vous n’avez pas les bons aliments, apportez-en parce que ça va faire une grosse différence sur le long terme.

Après, sur le plan de la fatigue, il n’y a pas vraiment de stratégie de course. Vous pouvez aussi bien être à fond chaque jour avec une grosse récupération. Ce qui est important est de vous dire combien je peux donner le maximum de mon potentiel tout en pouvant enchaîner les étapes chaque jour parce qu’il y a zéro journée de repos contrairement par exemple au Tour de France.

Par contre, ce qui est sympa, c’est que ça permet de voir la limite de son corps humain et surtout de sa condition physique. Imaginez un peu 14 étapes + un prologue. Le prologue, c’était 8kms et ensuite vous avez 14 étapes de quasiment 200kms.

Voilà un peu concernant la France en courant. Je vous invite vraiment à participer. Si vous voulez visiter la France sous un autre œil, sous un autre angle, vous allez avoir la montagne. On est allé au Col du Télégraphe, le Col du Galibier, l’Izoart. On était dans les Alpes. Une année sur deux, c’est les Pyrénées et une année sur deux c’est les Alpes. Moi, c’était ma première participation et cette année, c’était les Alpes.

Vous allez aussi bien faire de la route nationale que des petites routes, de la montagne, que des grosses descentes, de la forêt. Concernant le climat, vous allez aussi bien avoir du froid, du cagnard, du vent, de la pluie, bref tous les climats possibles et inimaginables.

Pour finir cette vidéo sur un dernier point qui me traverse l’esprit quand je vois toutes les personnes qui sont en train d’enlever toute l’organisation de la France en courant parce qu’on vient de finir la 27ème édition, c’est par rapport au dodo. Je l’ai évoqué qu’une nuit sur deux, vous allez dormir entre 4 et 5 heures et l’autre nuit, vous allez dormir 7 heures, donc comment ça se passe ?

Vous avez des gymnases chaque soir. Vous avez deux options : soit vous dormez dans le gymnase avec votre duvet, votre matelas et votre tente, soit vous dormez à l’extérieur, exactement comme vous le voyez juste ici, vous dormez sur le stade, vous mettez votre tente et votre matelas et votre duvet et éventuellement une couverture, et comme ça, ça fait l’affaire.

Il n’y a pas d’hôtel ou de choses comme ça, ça fait partie aussi du concept de la France en courant, c’est de dormir comme si vous étiez au camping. Moi personnellement je suis un peu frileux, donc je dormais dans le gymnase avec mon matelas et mon duvet. J’ai dû sortir ma tente deux ou trois fois quand on était dans le Sud et quand on était en plein cagnard, sinon le reste du temps, ça allait, 100 % il n’y a aucun souci.

Si vous voulez visiter et courir la France sous un autre angle, la France en courant ça va vraiment vous être très utile. Vous allez à mon avis kiffer. Et surtout ça va permettre d’avoir une expérience de vie assez incroyable, avec de bons moments, de mauvais moments, des blessures, des engueulades, de joies, des rires, des pleurs, un peu toutes les émotions parce que pendant 14 jours, donc un peu plus de deux semaines, vous êtes 24 h/24 avec les personnes de votre équipe ou des bénévoles. Si ce n’est pas votre cas aujourd’hui, ce qui est fort probable, c’est assez difficile d’être constamment avec les mêmes personnes pendant 14 jours d’affilée, donc c’est aussi un beau challenge de vie à avoir.

J’espère vraiment que cette vidéo vous a aidé. Au plaisir de vous revoir sur la France en courant. À travers mon site Web, je pense créer une équipe dans le futur où on jouerait la gagne ou le podium. Cette année, il y a eu un record de l’épreuve avec une gagne à 15,6 kms/h. C’est assez sympa et sinon le podium se joue vers 14kms/h de moyenne, donc c’est aussi excellent par rapport à ça.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si vous l’avez aimée et si vous pensez qu’elle peut aider pas mal d’amis coureurs, je vous invite à la partager en cliquant sur le bouton « j’aime » juste en dessous.

Juste avant de vous laisser, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Vous allez recevoir une vidéo bonus pour booster votre VMA, votre motivation et encore courir plus vite. Vous allez avoir toutes les clés pour passer un cap dans la course à pied. Cliquez sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Indiquez gratuitement votre prénom et votre adresse email et vous allez recevoir instantanément dans votre boîte email cette vidéo bonus. A tout de suite de l’autre côté pour cette vidéo bonus et si vous visionnez cette vidéo depuis un Smartphone, le lien est dans la description YouTube juste en dessous.

Je vais vous mettre également à la suite de la vidéo quelques images de la France en courant, ce qui vous permettra de voir tous les paysages pendant cette épreuve. Vous voyez une personne qui s’amuse avec son enfant juste derrière moi en faisant de la récupération. Au plaisir.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Découvrez la seule marque de running MADE IN FRANCECliquez ici

Pin It on Pinterest

ENVIE de GAGNER 100€ de BONS D'ACHAT ?

Tentez votre chance et gagnez 100€ de bons d'achat sur ma boutique Running